Citoyenneté numérique et blogging : intentions et réalités

 Citoyenneté numérique et blogging : intentions et réalités

La rapide évolution des TIC et du numérique impose depuis quelques années une modification significative de nos modes de vie et de nos perceptions de la réalité. En effet, ce qui n’était pas une priorité il y a 20 ans, l’est davantage aujourd’hui avec Internet. De ce fait, pour éviter toute perte de contrôle, il importe d’observer un temps de réflexion. C’est le cas notamment de la notion de citoyenneté numérique au Cameroun. 

C’est quoi la citoyenneté numérique ?

Au début de la démocratisation d’internet, la notion de citoyenneté numérique se réfère en Occident principalement à l’exercice du droit de vote via les outils numériques, à des modes d’expression et à la participation civique se manifestant par le partage des contenus à caractère sociopolitique. Dans cette perspective, la citoyenneté numérique se résume à l’exercice de sa citoyenneté par l’usage des technologies numériques. On parle alors de « cyber démocratie » et de « cyber citoyen »[1].

Cependant, cette définition semble être limitée à la relation individu/État. Elle ne prend pas en compte le caractère interactif et relationnel du web qui met en relation un individu (le citoyen) d’une part avec la machine, d’autre part avec la communauté. Vu sous cet angle, la citoyenneté numérique se réfère à la capacité d’utiliser les technologiques numériques au quotidien pour participer activement à la construction de la société de manière harmonieuse. Elle ne se circonscrit pas uniquement à sa dimension politique ; elle englobe les dimensions sociologiques, anthropologiques, professionnelles et juridiques. De ce fait, la citoyenneté numérique s’appuie sur des normes, des principes, des droits et des pratiques qui permettent l’exercice le respect des libertés individuelles. Ceci dans un cadre qui permet la stabilité sociale et le développement serein des différentes communautés (de la société). 

Citoyenneté numérique – Blogging : deux notions différentes, même but

Entendu comme cette activité qui permet d’écrire et de partager ses idées et ses opinions dans un journal de bord en ligne, le blogging est par essence diffèrent du journalisme. Celui-ci se référant à l’activité qui consiste à recueillir, présenter et éventuellement commenter des faits pour le public en respectant une ligne éditoriale et une déontologie de travail. Néanmoins, dans un contexte national et international délicat et des exigences de plus en plus élevées des internautes, certains principes déontologiques et compétences professionnelles sont absolument nécessaires pour tout blogueur.
Parce que son opinion compte et influence, le blogueur n’est plus le citoyen récepteur, il est devenu le citoyen émetteur en étant un média à part entière. Quelle que soit sa ligne éditoriale, en tant que leader d’opinion, il est appelé à contribuer significativement à l’harmonie au sein de la société. Aujourd’hui, dans une société telle que celle du Cameroun, en s’appuyant sur des compétences rigoureuses, le blogueur devrait s’engager positivement et de manière critique dans la sphère numérique pour favoriser la participation sociale dans le respect des droits humains et de l’utilisation responsable des TIC. Dania Ebongue, pésident de l’Association des Blogueurs du Cameroun (ABC) insiste sur le fait que « le blogueur doit contribuer au rayonnement des entreprises et surtout à leur résilience »[2].

« La citoyenneté numérique désigne le maniement efficace et positif des technologies numériques (créer, travailler, partager, établir des relations sociales, rechercher, jouer, communiquer et apprendre), la participation active et responsable (valeurs, aptitudes, attitudes, connaissance) aux communautés (locales, nationales, mondiales) à tous les niveaux (politique, économique, social, culturel et interculturel), l’engagement dans un double processus d’apprentissage tout au long de la vie (dans des structures formelles, informelles et non formelles) et la défense continue de la dignité humaine »[3]

Réalités du blogging au Cameroun

Au Cameroun, depuis quelques années, on enregistre une croissance significative de profils revendiquant le statut de blogueur. Si d’une part, il existe des blogueurs qui œuvrent à se professionnaliser au quotidien, on observe d’autre part des écarts de conduite susceptibles de tenir l’image du blogging. Cela peut se justifier par une méconnaissance criarde des droits et des devoirs qui accompagnent cette fonction. Par ignorance ou par naïveté, ces manquements conduisent à la diffusion des messages de désinformations et de fake news pouvant être préjudiciables pour l’ensemble de la Nation.

Les réalités du terrain ne traduisent pas à suffisance le rôle du blogueur en tant que citoyen numérique. La prolifération de messages de désinformation et des discours de haine via les blogs peut conduire à l’instauration d’un état d’anarchie et de dysfonctionnement sociétal. D’où la nécessité d’une éducation à la citoyenneté numérique.

L’ABC pour l’éducation à la citoyenneté numérique du blogueur camerounais

Il s’agit donc de favoriser l’acquisition et le développement de compétences pour participer efficacement à la société numérique. En d’autres termes, il revient au blogueur, ce leader d’opinion d’acquérir des connaissances, des aptitudes et de la compréhension nécessaire pour assurer ses libertés fondamentales tout en assumant ses responsabilités vis-à-vis de la société dans le cyberespace. C’est conscient de cet enjeu que l’Association des Blogueurs du Cameroun, organise le 3e sommet national des blogueurs du Cameroun du 11 au 13 novembre 2021 au Djeuga Palace à Yaoundé. Elle a pour objectif de mettre en lumière les responsabilités (entendues ici comme droits et devoirs) du blogueur en tant que citoyen numérique dans un contexte camerounais fragilisé par plusieurs crises.

Tchiengue Donald


[1]Nicolas Pélissier, AthanassiosEvanghelou, « Orwell à Athènes : la cyberdémocratie au chevet de la démocratie », Quademi, 2000, p. 109-138

[2]Cameroon Tribune, 26 Janvier 2021

[3]https://www.coe.int/fr/web/digital-citizenship-education/digital-citizenship-and-digital-citizenship-education

1 Comments

  • Merci pour cet article qui nous édifie davantage sur le blogging et la citoyenneté numérique

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *