Les temps forts du Sommet des Blogueurs du Cameroun 2020

 Les temps forts du Sommet des Blogueurs du Cameroun 2020

Le Sommet des Blogueurs du Cameroun dénommé 237 Bloggers Summit a amorcé son premier virage en 2019 à Douala. Yaoundé, ville aux 7 collines a été l’hôte de la deuxième édition les 26, 27 et 28 novembre 2020. Par rapport à la première, il y a eu beaucoup d’innovations, et de challenges aussi. Cinq temps forts ont marqué le rendez-vous de la capitale camerounaise.

Les discours édifiants

La cérémonie d’ouverture du 237 Bloggers Summit a été marquée par la ferveur des discours : Dania Ebonguè, René Nkowa, Fadymatou Oyawa et Félix Zogo.

Dania Ebonguè, Président de l’ABC, annonçant les couleurs de la deuxième édition, lance un appel à la prise en compte d’une activité très négligée et pourtant plein d’avenir. En s’adressant à l’autorité présente, il a émis le vœu de mobilisation des blogueurs pour la prise de conscience de la délicatesse d’une activité assez particulière et délicate.

René Nkowa, Président de l’ABC (2017-2019), est revenu sur le bilan du 237 Bloggers Summit de 2019. Il a relevé l’importance de pérenniser cet ambitieux projet dont les résultats augureront les lendemains meilleurs du blogging camerounais à moyen et à long terme.

Fadymatou Iyawa, Présidente du Conseil National de la Jeunesse au Cameroun, a loué les bienfaits du blogging et ce que cette activité peut apporter comme opportunités dans l’épanouissement professionnel de cette couche de la population dont elle se faisait le porte-parole.

Félix Zogo, Secrétaire Général du ministère de la Communication, représentant du ministre empêché, a formulé la position du gouvernement qui reste inflexible sur la sauvegarde d’image du Cameroun. Son vœu le plus ardent est certainement de voir le blogging prospéré, mais surtout de donner la réplique aux partisans de nivellement par le bas.

La présence remarquable des blogueurs

Le regain de vitalité a été remarquable au 237 Bloggers Summit de 2020. L’Association des Blogueurs du Cameroun(ABC) a mis un point d’honneur au prestige de l’événement. Dans un cadre de haut standing de la capitale, l’ABC a relevé le niveau au Djeuga Palace. Avec un total de 38 participants présents le Jour 1, 42 présents le Jour 2 et 37 présents le Jour 3, le 237 Bloggers Summit enregistre un taux assez élevé par rapport à la première édition.

En dehors des participants, il y également eu des personnes qui ont été témoins de l’événement. Il s’agit notamment des journalistes et bien entendu des invités. Il y était au nombre de 6 le Jour 1, 3 le Jour 2 et 17 le Jour 3.

L’une des innovations de cette année a été le concours hackathon. Les huit candidats présents ont dévoilé leur originalité à propos de la création de projets digitaux dans la promotion culturelle. Cette étape représentait en quelque sorte la mise en pratique du concept de l’économie numérique appliqué à la promotion culturelle. Trois candidats se sont démarqués et ont reçu chacun un présent offert par le Président Dania Ébonguè au nom de l’ABC.

Les partenaires, présents malgré tout

L’un des temps forts du 237 Bloggers Summit 2020 c’était la présence des partenaires. L’un des nerfs de la guerre de cette édition 2020, comme à celle de 2019, c’était le soutien des partenaires. L’ABC compte parmi ses escarcelles et portefeuilles, les partenaires dits « traditionnels ». TV5 Monde/Afrique, Nestlé Cameroun et les SABC qui étaient là, font confiance à l’ABC depuis la 1ère édition en 2019. Studely, Unesco et Crtv faisaient leur entrée. En dehors de la Crtv, la presse écrite était présente, notamment Le Messager, Le Jour, L’œil du Sahel, Le Soir, etc. pour les articles publiés.

L’une des batailles n’était pas seulement de les convaincre. Il fallait, justement, tenez-vous bien, les amener à agir à temps pour honorer le rendez-vous. Chose que les organisateurs ont réussi malgré les écueils. Une fois accéder à la prestigieuse salle des banquets de l’hôtel Djeuga Palace de Yaoundé, le public était émerveillé par le décor des annonceurs. Il était donc difficile d’imaginer la bataille menée pour en arriver là.

Les débats et exposés enrichissants

Pendant ces trois jours, sept experts ont animés le sommet par leurs connaissances sur le sujet à savoir « Blogging et Economie Numérique ».

Le premier jour, il y a eu deux exposés d’experts venus des partenaires de l’ABC. Il s’agit de Studely et de Nestlé Cameroun. Les exposés et les débats ont tourné autour des capacités des entreprises à s’adapter au nouvel environnement pollué par la pandémie de la Covid-19. Le Professeur George Bedjang est intervenu le deuxième jour pour exposer sur l’informatique médicale, encore mal connue du public camerounais.

Pour clôturer cette journée, un panel de quatre experts, sous la modération de Pascal Andzongo, a entretenu les participants tour à tour, sur :

  • la citoyenneté responsable (Desmond Ngala de DefyHateNow),
  • l’éducation et la professionnalisation des blogueurs (Dorothée Danedjo, spécialiste de l’éducation et média),
  • les perspectives de l’environnement numérique (Serge Bayimbe de l’Unesco) et Beaugas-Orain Djoyum (CEO de ICT Média Stratégies).

Ce panel avait pour principal objectif de dénouer l’écheveau qui existe entre la responsabilité du blogueurs en tant que citoyen du monde et ses ambitions personnelles.

Les ateliers très animés

Pendant deux heures d’horloge, les participants étaient appelés à échanger sur les opportunités de l’économie numérique dans leurs domaines respectifs. Il était notamment question d’explorer des pistes d’application du numérique pour faire émerger d’autres possibilités de développement de ces secteurs.

L’objectif des ateliers était de mettre à la disposition de tous les blogueurs Camerounais un ensemble de postures à adopter dans le cadre de l’activité professionnelle. La diversité et la popularité du blogging exigent un minimum de discipline pour éviter de céder le flanc aux fauteurs de troubles. Les douze recommandations retenues ne sont pas imposées aux blogueurs. Elles représentent un guide ou un code de conduite afin de réguler les activités et rendre le blogging crédible aux yeux du public et des observateurs.

Tchakounte Kemayou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *